On va s’aimer

Depuis de nombreuses années, je me questionne beaucoup sur notre rapport à l’image. Mon métier de photographe me permet de rencontrer de nombreuses personnes et de les observer. Généralement, les gens sont plutôt mal à l’aise face à l’appareil photo, pollués par leurs complexes. Il y a des freins à se dévoiler sous l’objectif d’une inconnue, parfois sous le regard de quelques curieux, et à s’assumer ! Depuis des années, j’observe les femmes, les hommes, et le rapport à leurs corps et à leurs visages. J’observe et je ressens le malaise lié à la difficulté d’accepter ce corps, de l’aimer, de s’aimer tout simplement, et je me demande comment on en est arrivés là.

Photographe Annecy
@Juli Etta

Je déplore l’utilisation des photos de magazines super-retouchées, nous montrant des standards de beauté irréels et donc inaccessibles. Je déplore que l’on demande à des artistes, actrices, chanteuses, journalistes d’être belles, alors que cela ne devrait pas être ce qu’on attend d’elles. Je déplore qu’à la télévision on ait l’impression que les femmes doivent obligatoirement être belles et sexy. Le regard des autres a pris une place démesurée. Qui gagne à cette quête d’idéal ? Réponse : les marques qui nous persuadent qu’il nous manque quelque chose pour être suffisamment « bien ». Et c’est nous qui continuons d’alimenter cette offre. Tant qu’il y aura de la demande, il y aura de l’offre.

Juli Etta photographe
@Juli Etta

J’admire Alicia Keys qui a banni tout maquillage en public comme en privé et qui semble plus belle que jamais. J’admire l’hilarante Celeste Barber qui tourne en dérision les photos de mode. J’admire Ely Killeuse et son « body positive » qui invite les femmes à s’assumer sans chercher la perfection physique. On aimerait croire que nos vies seront parfaites quand on aura un physique parfait, et cela n’arrive jamais. Quand j’entends des femmes de 50 ans me dirent qu’elles ne veulent pas être prises en photo car elles sont vieilles, et que je devrais prendre en photo à leur place des jeunes femmes, cela me révolte. On aimerait croire que c’est la faute de la société, de l’industrie de la mode, ou des hommes. Mais non, la vérité c’est qu’on en redemande encore, à croire qu’on aime se détester…

@Juli Etta

En tant que photographe, j’essaie de réenchanter le quotidien, voir les gens avec un regard humain, avec un regard bienveillant, avec amour. Tout ce qu’on arrive difficilement à faire sur nous-même. Lors de mon dernier passage à Paris j’ai sauté le pas : je me suis offerte une séance portrait par une photographe que j’admire beaucoup. Ce fut un magnifique auto-cadeau. Une séance photo ce n’est pas juste une séance photo, c’est un cadeau que l’on se fait, c’est apprendre à s’assumer et aimer se voir en photo. C’est s’autoriser à se voir beau / belle à travers les yeux d’un autre. La vie est tellement plus douce quand on se traite comme on le ferait avec sa meilleure amie.

Image de soi
@Juli Etta

J’ai passé toute mon adolescence et ma vingtaine à complexer sur des défauts physiques invisibles aux yeux des autres. Qu’est-ce que j’y ai gagné ? Rien.  Personne ne vous donnera de médaille pour vous être trouvé pas assez « bien ». Au final, cela m’a juste fait souffrir de me dévaloriser autant. Personne ne vous aimera vraiment pour votre enveloppe physique, ni d’ailleurs pour ce que vous faites. On n’est pas ce que l’on fait. Malheureusement, on commet l’erreur d’attendre l’amour des autres pour s’autoriser à s’aimer soi-même. Vous seul pouvez apprendre à aimer ce corps, à le respecter, à avoir toute la gratitude qu’il mérite, que vous méritez. Ce corps qui est un fidèle serviteur, qui chaque seconde gère des millions de choses pour nous permettre de respirer, manger, dormir, parler, ressentir … Ce corps ami que nous voyons trop souvent comme un ennemi à formater, à comparer, à punir. Ce corps qui est directement lié à notre émotionnel. Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime. Nous avons le corps dont nous avons besoin.

 

Ukulele
@Juli Etta

Toute cette réflexion m’amène à me former en photo-thérapie. Voici la définition d’Elodie Sueur-Monsenert : « La photo-thérapie est une méthode thérapeutique qui a pour but de réparer l’estime de soi, et de s’accepter tel que l’on est. C’est un travail émotionnel qui permet de se mettre à nu sans devoir s’expliquer verbalement et passer par les résistances du mental. La photographie est un outil puissant qui permet de se confronter au réel, de se regarder autrement, sans filtre, en laissant émerger les émotions afin de les identifier, de les accepter, de s’en libérer. »

Cet article est un témoignage personnel, fruit de mes constatations et de mon ressenti. Peut-être que vous ne vous y reconnaitrez pas du tout. Mais peut-être qu’il trouvera écho en vous. Si c’est le cas, j’espère qu’il sera pour vous un message de douceur qui vous accompagnera dans votre vie. Je recevrais avec joie et curiosité vos opinions, vos ressentis. Pour plus d’information sur mes consultations en photo-théraphie en Haute-Savoie ou les séances portraits n’hésitez pas à m’écrire.

« Il n’y a rien de réellement plus artistique d’aimer les gens »  Vincent Van Gogh

Pour aller plus loin :

Message d’amour à son corps de l’actrice Marion Seclin   https://www.youtube.com/watch?v=NCiD7EBrhlA

Magnifique et poétique vidéo par la talentueuse artiste Charlotte Abramow  https://www.youtube.com/watch?v=wKTt8Tdeb5Y

Site d’Elodie Sueur Monsenert ma formatrice en photo-théraphie https://www.photo-therapie.com/

Pour voir le travail de la photographe Juli Etta  http://juliettaphotography.com/

Les comptes instagram inspirants :

La body positive d’Ely Killeuse : https://www.instagram.com/ely_killeuse/

L’humoriste Celeste Barber pour une bonne dose de rire https://www.instagram.com/celestebarber/

Le compte engagé The Simones : https://www.instagram.com/the_s.i.m.o.n.e.s/

L’esthétisme féminin par le magazine Paulette : https://www.instagram.com/paulette/

@Juli Etta

2 réponses sur “On va s’aimer”

  1. Tres bel article qui je pense raisonne chez de nombreuses personnes. La photo therapie semble être un beau chemin d évolution. Merci pour ce sujet qui a encore plus de sens venant d une photographe.

  2. Magnifique ! Même si on sait, c est bien que ce soit écrit , même si on sait c est est bien de pouvoir le lire ….. c est une aide pour franchir le pas ! Bravo ! Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 18 = 27