Futur d’espoir

Futur d'espoir film

Lors d’une rencontre du collectif Local Terre à Cernex nous avons pu visionner le film « Terre d’espoir » réalisé par le Haut-Savoyard Guillaume Thébault, âgé aujourd’hui de 22 ans.

Il existe des tas d’alternatives à l’agriculture actuelle. Ce jeune homme a voulu les découvrir et les partager avec nous dans ce superbe documentaire. Alors qu’il n’avait aucune expérience dans l’audiovisuel, Guillaume Thébault, âgé́ de seulement 17 ans, a réalisé́ un film sur l’avenir de notre environnement et de notre monde.

Il est parti à vélo, sur le terrain, à la rencontre de grands spécialistes (économiste, botaniste, maraîchers bio, gardienne de semences, scientifique, responsable de magasin, permaculteur…) Son objectif : dresser un état des lieux et envisager des solutions d’avenir. Continuer la lecture de « Futur d’espoir »

Sambhava au Népal

Bonjour Mona, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Mona, J’ai 28 ans, je viens d’Annecy et je partage ma vie entre Annecy, ma ville, Berlin ou je travaille, et Katmandu ou j’ai créé Sambhava. Je suis éducatrice spécialisée. En France j’ai travaillé principalement dans les domaines de la protection de l’enfance, et dans l’accueil et l’accompagnement des familles sans abris et des hommes isolés. J’aime beaucoup voyager et je suis allée apprendre dans différentes structures sociales au Brésil, en Thaïlande, avant de me faire secouer par le tremblement de terre au Népal en 2015 et de m’y engager pour la vie!

Continuer la lecture de « Sambhava au Népal »

Les africains des Bornes

Zoom sur le Sénégal direction M’bour dans le convoi annuel des membres de l’association « les africains des Bornes ». Nous avons débarqué avec 500 kg de bagages à donner (vêtements, chaussures, manuels scolaires…).

J’avoue qu’aucun pays du continent africain n’a jamais figuré dans ma top liste des endroits à visiter. Pourtant ce pays a beaucoup à offrir :

un certain lâcher prise par rapport au temps, les couleurs, les sourires… Là-bas, les joies semblent plus joyeuses et les soucis plus lointains. Est-ce juste ? La misère serait-elle moins pénible au soleil ? Continuer la lecture de « Les africains des Bornes »