A l’écoute des jeunes

C’est une belle nouveauté qui s’implante à Cruseilles, tout spécialement pour les adolescents :  un « Point Ecoute Jeunes », pour pouvoir parler de ses difficultés à un professionnel. RDS a souhaité connaitre la personne à l’initiative de ce beau projet.

Bonjour Evelyne, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Evelyne TORQUATO, j’ai 36 ans, je suis mariée et mère 3 enfants de 11 ans, 8 ans et 6 mois. Après avoir obtenu une Licence en Psychologie, j’ai suivi une formation à l’Université Catholique de Lyon, et je suis devenue Conseillère Conjugale et Familiale et, par la suite, Thérapeute de couple et Sexologue. Les gens font appel à une conseillère car cet accompagnement leur permet de prendre du recul sur des situations qui les dépassent, afin de pouvoir avancer. Il ne faut pas attendre que le couple ou la famille aille très mal pour consulter. C’est malheureusement ce que font beaucoup de patients, mais cela demande alors beaucoup plus d’énergie, de temps, d’argent pour quelque chose qui aurait demandé 3-4 séances si cela avait été initié plus tôt. En tant que thérapeute, il me semble important de se spécialiser et de continuer à se former régulièrement. C’est pourquoi je continue d’explorer la psychologie humaine et de créer de nouveaux supports d’activité.

Comment as-tu choisi ce métier ?

J’ai toujours aimé les enfants, les ados, les liens familiaux, l’Amour. Initialement, je voulais faire du Droit, avant tout pour l’aspect humain, pour défendre des causes qui me tenaient particulièrement à cœur. Mais je ne suis pas restée dans cette voie car, pour moi, ce n’était pas assez concret, trop théorique. Je me suis donc tournée vers la thérapie. J’ai plusieurs casquettes dans ce domaine car, en plus du cabinet, j’anime divers ateliers, des groupes de paroles, et je donne des conférences. Ce peut être sur des thématiques parents-enfants, des ateliers sur les sexualités des jeunes, des ateliers sociolinguistiques pour des personnes apprenant le français… J’adore mon métier, il n’y a pas deux situations ou deux personnes pareilles, c’est passionnant !

Comment est né le projet « Point écoute jeunes » à Cruseilles ?

Quand je suis arrivée à Cruseilles, il y a plus d’un an, j’ai pris rendez-vous à la Mairie pour rechercher un local. J’ai parlé longuement avec Madame la Maire pour savoir s’il y avait déjà des projets en place pour les jeunes. J’avais déjà animé plusieurs cafés parents-ados en Haute-Savoie car j’aime le public Ados. La mise en place du projet et la recherche d’un local ont pris du temps, mais on y est ! Je vais adapter cet espace en fonction des besoins, des âges…  Il y a tellement de thématiques qui concernent les ados : l’identité, la relation aux parents, la sexualité, les addictions. Je peux aussi les rediriger selon les besoins et/ou proposer un suivi plus poussé. Je pense qu’il est essentiel que les jeunes aient un espace pour exprimer leurs craintes ou leurs difficultés de manière confidentielle et gratuite.

Quels sont tes envies et tes projets futurs ?

L’année a été très dense avec un déménagement et la venue d’un bébé ! J’aimerais pouvoir développer les consultations en sexologie, domaine dans lequel j’ai été certifiée cette année. J’espère que ce projet « Point Ecoute Jeunes» va se développer. J’aimerais peut-être aussi pouvoir intervenir à l’EHPAD et au collège ; j’ai de nombreuses idées, il me manque surtout du temps ! Il me faut trouver un équilibre entre ce qui fait vivre, financièrement parlant, et des projets moins « rentables » mais qui me tiennent à cœur… et bien sûr, ma vie de famille. Tout un programme.

Pour en savoir plus sur le travail d’Evelyne :

https://ccef.ch/evelyne-torquato-therapeute-et-conseillere-conjugale-et-familiale/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6564 to the field below: